«Merci pour ce moment»: Valérie Trierweiler continue sa promo à la une du «Times magazine»

ANGLETERRE L'ex-première dame est très active outre-Manche pour promouvoir son livre...

F.F.

— 

Valérie Trierweiler à la une de l'édition magazine du «Times» anglais, le 22 novembre 2014.
Valérie Trierweiler à la une de l'édition magazine du «Times» anglais, le 22 novembre 2014. — CAPTURE ECRAN TIMES MAGAZINE

Valérie Trierweiler n'en finit plus de séduire les Britanniques. Après des interviews pour la BBC et la BBC 2 qui seront diffusées ce week-end, pour la promotion de son désormais best-seller Merci pour ce moment, l'ex-première dame apparaît ce samedi en une du prestigieux Times Magazine.

L'article, intitulé «Hell hath no fury» -«L'enfer ne connaît aucune colère comparable», soit la moitié d'un proverbe (machiste) bien connu outre-Manche: «Hell hath no fury like a woman scorned», qui signifie: «L'enfer n'est rien à côté de la colère d'une femme délaissée»- fait retracer à Valérie Trierweiler sa relation avec François Hollande durant ce que le quotidien qualifie de «18 mois malheureux».

«Vous êtes marié? Vous imaginez votre femme dans les bras d'un autre homme?»

L'ancienne journaliste tente de faire comprendre à celui qui l'interroge ce qu'elle a pu ressentir lors de l'affaire Gayet: «Vous êtes marié? Vous imaginez votre femme dans les bras d'un autre homme? Essayez. Si vous saviez que votre femme vous trompe et que vous saviez avec qui, pensez-vous que vous seriez capable de ne pas les imaginer ensemble? Voilà. Vous les imagineriez.» Elle confie également sa conviction d'être espionnée par l'Elysée. 

Le livre de Valérie Trierweiler connaît un énorme succès, depuis sa sortie en septembre, avec 600.000 exemplaires vendus. Un succès de librairie qui devrait permettre à la journaliste d'empocher la jolie somme de 1,3 million d'euros.