Airbnb lance Pineapple, son magazine papier

Presse En pleine expansion, la plateforme de location de logements lance, vendredi, son trimestriel de papier glacé à San Francisco...

20 Minutes avec agence

— 

Chaque nuit, près de 60.000 personnes trouvent un toit chez l'habitant grâce au site internet de location d'hébergements Airbnb, symbole de l'économie partagée.
Chaque nuit, près de 60.000 personnes trouvent un toit chez l'habitant grâce au site internet de location d'hébergements Airbnb, symbole de l'économie partagée. — Justin Sullivan Getty Images

Le site internet ultrapopulaire de locations entre particuliers Airbnb va lancer, vendredi, Pineapple, son trimestriel papier. Pineapple ("ananas" en français) proposera «un regard neuf et inspirant sur le voyage, vu par la communauté Airbnb», commente les auteurs du site dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian.

Le magazine se concentrera sur trois villes pour chacune de ses éditions. Ainsi, le premier numéro mettra à l'honneur Séoul, Londres et San Francisco.

Pas de pub et bientôt une édition sur les mobiles

Entièrement financé par la société Airbnb devenue un symbole de l'économie partagée, le magazine comptera 128 pages sans aucune publicité. A l'heure actuelle, près de 1.500 exemplaires vont être distribués aux Etats-Unis. A terme, la rédaction table sur près de 18.000 exemplaires, distribués gratuitement aux utilisateurs inscrits sur la plateforme.

Disponible au Royaume-Uni dès le 21 novembre, Pineapple sera vendu en librairie pour 12 dollars aux USA et 11 euros en Europe (9 pounds au Royaume-Uni). Si l'essai est concluant, Airbnb pourrait lancer une édition dédiée aux mobiles et tablettes.