«Charlie Hebdo»: La viabilité du journal satirique «est menacée»

MEDIAS Le titre appelle ses lecteurs à l’aider financièrement pour «continuer à exister sans dépendre d'actionnaires extérieurs ou de l'attaque de banques»…

A.G.

— 

Charlie Hebdo en kiosque, le 19 septembre 2012.
Charlie Hebdo en kiosque, le 19 septembre 2012. — G. VARELA / 20 MINUTES

«Aidez-nous». Dans un article intitulé «Charlie est en danger», mis en ligne mardi, le journal satirique Charlie Hebdo s’est adressé à ses lecteurs pour leur demander leur soutien financier. «Les ventes ne couvrent plus le coût de fabrication du journal, sa viabilité est menacée», peut-on lire. 

«Il n'est pas question pour nous d'augmenter le prix de vente de Charlie, et pourtant il faut qu'on trouve rapidement les moyens de continuer à exister sans dépendre d'actionnaires extérieurs ou de l'attaque de banques», s’alarme le titre, qui a lancé une cagnotte sur Internet.

Splendide verrue

Pour convaincre ses lecteurs de faire un don, le journal satirique écrit: «Charlie Hebdo doit rester cette splendide verrue sur le nez mou du consensus médiatique! Que deviendrait la meute des curés de la bien-pensance, qui nous traitent alternativement de pédés, d'homophobes, de Juifs, d'Arabes, d'islamophobes, de christianophobes, de laïcards, de féministes, de misogynes, de bougnoules, de racistes, de gauchistes, de socialistes, de végétariens, de mangeurs de cadavres, d'anarchistes, de staliniens, de punks à chien, de centristes à chat (consultez les réseaux sociaux pour avoir la liste complète)». 

Charlie Hebdo ajoute: «Aujourd'hui, vous pouvez soutenir la résistance aux deux premières religions du monde: l'Intolérance et la Bêtise. Rejoignez le djihad pacifique contre la connerie!».

L’appel de Charlie Hebdo est accompagné d’une illustration faisant référence à un de ses sujets de prédilection, la religion. Un dessin repris par le journal sur son compte Twitter: