Décapitation d'Hervé Gourdel: Le sondage polémique du «Figaro» sur les musulmans

TERRORISME Après la polémique créée par la mise en ligne d'un sondage ce jeudi, le site Internet a retiré sa question...  

T.L.G.

— 

Le siège du «Figaro» à Paris.
Le siège du «Figaro» à Paris. — CAU ANTOINE/SIPA

Un sondage sulfureux. Sur son site internet, le Figaro pose cette question: «Assassinat d'Hervé Gourdel: Estimez-vous suffisante la condamnation des musulmans de France?» La question, qui tranche avec les déclarations prônant l'union nationale du gouvernement français, a enflammé les réseaux sociaux dès sa mise en ligne. Cécile Duflot a par exemple dénoncé sur Twitter un sondage «irresponsable et indécent».

Le Figaro a finalement retiré le sondage. «Notre question du jour pouvant prêter à des interprétations regrettables, Le Figaro a décidé de la retirer».

La polémique intervient alors que le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, a appelé jeudi «les musulmans et leurs amis» à se rassembler vendredi devant la Mosquée de Paris, en hommage à l'otage français exécuté, Hervé Gourdel.