Sans titre 144396

©2006 20 minutes

— 

Tout dans la poudre, sur le nez

ou aux yeux. Regards, le mensuel de la gauche très à gauche, détaille « la cosmétique du Front national » et son fond de teint

de respectabilité, étalé patiemment par Marine Le Pen. « Dopé par

un mouvement de protestation », électrisé par le souvenir d'avril 2002, le troisième parti

en nombre de voix, banalisé, se met à croire

aux sommets. Son chemin vers la légitimité reste

tout de même un peu accidenté. Difficile, en effet, de se propulser à l'intérieur du pouvoir quand on prospère sur son image de « hors système ».