RTL prend la grosse tête avec Laurent Ruquier et Yves Calvi

RADIO La radio généraliste présentait ce jeudi matin sa grille de programmes de la rentrée avec une parodie de son émission phare…

Joel Metreau

— 

Laurent Ruquier, le 25 août, dans les studios de RTL, à Paris.
Laurent Ruquier, le 25 août, dans les studios de RTL, à Paris. — MARTIN BUREAU / AFP

C’est peu dire que RTL mise sur Laurent Ruquier. A la conférence de rentrée de la radio généraliste, ce jeudi matin, l’animateur passait avec virtuosité les plats, sans trébucher. Pas de graphiques et de Power point dans le grand studio du 22 rue Bayard (Paris 8e). Mais des journalistes conviés à assister à un spécial «Grosses Têtes», dont Laurent Ruquier a pris la relève de 16h à 18h.

«RTL doit cultiver un esprit positif!»

Au premier acte, Christopher Baldelli, patron de la radio, a déclamé les principes de la première radio généraliste de France en termes d’audience, mais largement distancé par NRJ, selon Médiamétrie en juillet. «Il faut s’adresser à tous les publics!» Pas évident quand la radio a pour moyenne d’âge 57 ans. «RTL doit cultiver un esprit positif!» Bah oui, c’est la crise. «C’est une radio indépendante de tous les pouvoirs, notre actionnariat le permet.» Pour rappel, la radio appartient au groupe allemand Bertelsmann, via RTL Group. «C’est une radio de qualité, où l’on peut apprendre et comprendre», assène-t-il.

D’Albert Einstein à Bern

Au deuxième acte, les «deux grandes nouveautés de cette rentrée», selon Christopher Baldelli, se tiennent derrière leur pupitre côte à côte comme des vieux copains: Laurent Ruquier et Yves Calvi, qui anime désormais la matinale. Autour d’eux, les animateurs que RTL met en avant, les autres font de la figuration aux premiers rangs (Jacques Pradel, Vincent Perrot…). Donc, Marc-Olivier Fogiel, Stéphane Bern, Sidonie Bonnec, Julien Courbet, Marie Drucker, Flavie Flament, Thomas Hugues… Chacun est invité à présenter son émission, après les colles de Ruquier. «Dans quelle ville Albert Einstein a-t-il développé sa théorie de la relativité?» Oui, Berne. Donc Bern, animateur de la tranche 11h-12h30, raconte «A la bonne heure». MOF, lui, se souvient quand il était stagiaire à RTL pour donner à l’antenne des résultats hippiques. Aujourd’hui, il pilote l’actu de 18h à 20h.

Bouvard aux abonnés absents

Entracte avec vidéo en time-lapse dans les couloirs de la rédaction de RTL, puis troisième acte. Ruquier accueille ses pensionnaires des «Grosses Têtes». Des anciens: Jean-Jacques Peroni (comme égaré), Chantal Ladesou («C’est des journalistes? Je me disais bien que le public était mieux habillé que d’habitude»). Des nouveaux: Carole Diament, Pierre Bénichou, Florian Gazan. Grand absent de cette cérémonie, Philippe Bouvard, à qui RTL a confié une petite heure le samedi matin. Mais il témoignait une marque de sympathie à son successeur le même au micro d’Europe1: «Ruquier? Je n’ai rien à dire sur lui, je lui souhaite beaucoup de bonheur et à ceux qui l’écouteront».

Une peccadille pour Christope Baldelli. «"Les Grosses Têtes" vont donner de bons fruits en termes d’audience, même si on ne s’attend pas à un miracle dans l’immédiat», pointe Jacques Expert, directeur des programmes. Chez RTL, confiance est aussi sœur de prudence.