Radio France veut redonner le «réflexe France Info»

MEDIAS Priorité à l’actu «chaude» et au direct. La rénovation de France Info, qui présentait ce mercredi sa nouvelle grille, est l’une des priorités de Mathieu Gallet, le nouveau PDG de Radio France... 

Annabelle Laurent
— 
Pour redresser son audience, France Info remanie profondément sa grille de rentrée
Pour redresser son audience, France Info remanie profondément sa grille de rentrée — Kenzo Tribouillard AFP

Ça y est, France Inter a fait sa rentrée. France Info, elle, attend le 1er septembre. Mais ce lundi, l’actualité politique (légèrement...) mouvementée a aidé. L’antenne s’est lancée illico dans dix heures d’édition spéciale. «C’est le France Info que je veux réinstaller. La raison d’être de France Info, créée il y a vingt-sept ans, c’est l’info en continue», a lancé ce mercredi matin Laurent Guimier, le nouveau directeur de la chaîne nommé en mai dernier, à la conférence de rentrée du groupe.

«Le direct sera la règle»

France Info doit reconquérir les auditeurs. Son audience est tombée en avril-juin, pour la première fois, à moins de 4 millions de personnes par jour. La faute aux sites d’info, aux chaînes d’info? Le nouveau PDG, Mathieu Gallet, 37 ans a en tout cas fait de la rénovation de la grille l’une de ses priorités. En annonçant dès mai la ligne directrice: «Le direct sera la règle, le préenregistré l’exception».

L’info en continue, «pardon mais c’est ce qu’il y avait déjà», interrompt Philippe Vandel (il n’anime pas pour rien «Tout et son contraire») qui joue l’animateur de cette présentation retransmise en direct à l’antenne. «Il y aura plus d’incarnation, avec des journalistes qui par tranche de 2-3h, de 4h à minuit vont accueillir l’info dès qu’elle arrive». Fabienne Sintès de 6 à 9h, Célyne Baÿt-Darcourt de 9h à 12h, Raphaëlle Duchemin de 12 à 14h...

Plus d'éco, plus de sport

Plus de place accordée à l’économie et au sport aussi: une interview éco quotidienne à 18h45, «une grande interview éco quotidienne, ça n’existait plus», et plus de sport, à 6h40 et 7h40 dans la matinale en semaine et le week-end avec Catherine Pottier, où le sport se vivra davantage «sur place, pour faire vivre les coulisses».

Toutes les 7 minutes

Le rappel de l’information toutes les 7 minutes est rétabli, précise Laurent Guimier à l'AFP, et la place des chroniques réduite, pour assouplir l’antenne en cas d’autre surprise gouvernementale, par exemple… Au final, la grille qui accordait deux-tiers de son temps à 90 chroniques multidiffusées sera désormais aux deux-tiers consacrée à l’actualité «chaude», contre un tiers aux chroniques.

«La radio, ça va plus vite que tout»

France Info a renouvelé son site en mai, planche sur une nouvelle appli, et compte bien «investir encore davantage les réseaux sociaux». Non, les nouveaux médias ne lui font pas peur, «au contraire», répond Laurent Guimier, ex-directeur du figaro.fr et d’Europe 1. D’ailleurs, «la radio est toujours plus rapide que n’importe quel autre support, ça va plus vite que tout, c’est du direct».

Sur le site, dès le 1er septembre, quatre rendez-vous quotidiens seront filmés et diffusés en direct: L’invité politique de Jean-François Achilli à 7h45, «L’autre info» de Guy Birenbaum à 7h57, l’édito politique de Marie-Eve Malouines à 18h10 et l’interview éco de Jean Leymarie à 18h45.

Sans oublier le nouvel habillage sonore. Le tout, avec un objectif: «C’est un réflexe France Info, depuis vingt-sept ans. Il faut qu’on le retrouve tous.»