France Inter va devenir aussi une radio à regarder

RADIO La station généraliste va passer à la radio filmée à partir du 1er septembre, en diffusant sur Internet la vidéo de sa matinale…

20 Minutes avec AFP
— 
Un micro France Inter, lors de la diffusion d'une émission spéciale en direct de la Tour Eiffel, à Paris, le 6 décembre 2013.
Un micro France Inter, lors de la diffusion d'une émission spéciale en direct de la Tour Eiffel, à Paris, le 6 décembre 2013. — FRANCK FIFE / AFP

Après Europe 1 et RTL, France Inter va à son tour passer à la radio filmée à partir du 1er septembre, en diffusant sur internet la vidéo de sa matinale puis de la plupart de ses émissions, avec des contenus supplémentaires, a expliqué à l'AFP sa nouvelle directrice Laurence Bloch. «Tout sera filmé, sauf les journaux. L'image sera accompagnée d'un contenu enrichi», a-t-elle souligné. Des chroniques pourront par exemple être complétées par des graphiques, articles, photos...

Attirer un nouveau public sur son site

France Inter espère ainsi attirer un nouveau public sur son site et renforcer sa présence sur les réseaux sociaux. «Notre objectif est d'un million de vidéos vues par mois», a souligné le délégué aux nouveaux médias de France Inter, Christophe Israël, l'un des artisans du projet de radio filmée d'Europe 1.

Un projet bouclé en sept mois

Lancé en février, le projet a été bouclé en sept mois, poussé par le nouveau patron de Radio France Mathieu Gallet. «C'est une chance pour France Inter de récupérer un public plus jeune», a-t-elle ajouté. L'âge moyen de l'auditeur d'Inter est de 55 ans.

Une grille largement remaniée

En avril-juin, France Inter, deuxième radio généraliste derrière RTL, avait vu son audience reculer avec 9% d'audience cumulée contre 9,9% un an plus tôt, soit une perte de 450.000 auditeurs en un an. Pour renverser la vapeur, la radio a très largement remanié sa grille cette année, avec le départ de plusieurs animateurs historiques et l'arrivée de nombreux nouveaux animateurs.

En retard par rapport à Europe 1

Jusqu'ici France Inter ne filmait que certaines chroniques ou invités, en retard sur Europe 1, qui filme la majorité de sa grille depuis 2012, suivie par RTL depuis 2013. Europe 1 va passer de 12 heures à 14 heures par jour filmées cette année, et RTL de 12 heures à 15 heures par jour.

«L'image donne à la radio une deuxième chance»

France Inter sera en pointe parmi les stations publiques, une mutation facilitée par ses nouveaux studios dans la Maison de la Radio qui disposent de 6 à 8 caméras chacun, et d'une régie vidéo. «Il y a eu beaucoup de réticences il y a 3-4 ans, avec une méfiance vis-à-vis de l'image. Mais maintenant tout le monde a compris que l'image donne à la radio une deuxième chance», a souligné Laurence Bloch.