Le reporter de Sky News admet «une erreur de jugement» sur le site du crash du MH17

MEDIAS Colin Brazier avait manipulé les effets personnels d’une jeune victime…

J.M.

— 

Colin Brazier, sur le site du crash du MH17, en Ukraine.
Colin Brazier, sur le site du crash du MH17, en Ukraine. — Youtube/Capture d'écran

Il s’agit d’une «erreur de jugement». Dans une tribune publiée ce mardi sur le site The Guardian, Colin Brazier s’explique. Le journaliste de Sky News avait en effet provoqué un émoi, notamment outre-Manche et sur les réseaux sociaux, en manipulant dimanche dernier des objets appartenant à une victime sur le site du crash du vol MH17.

«En fait, je ne crois pas qu’on devrait faire ça»

En direct sur le lieu du crash, le reporter racontait ce qu’il voyait, la caméra s’attardant notamment sur les effets personnels des victimes. Puis le journaliste s’avance vers une valise ouverte appartenant à une jeune fille et en extirpe quelques affaires que filme le caméraman. Se rendant compte qu’il est en train de franchir une ligne jaune, il les repose en disant: «En fait, je ne crois pas qu’on devrait faire ça.»

«S’il y avait quelqu’un à qui présenter mes excuses en personne, je le ferai», déclare le journaliste, reconnaissant une «erreur sérieuse de jugement» et revenant sur les excuses peu après présentées par lui et sa chaîne. Il met son erreur sur le compte de l’émotion qui l’a saisi: «Je n’arrivais pas à concevoir ce que je voyais. Des corps et des membres partout.»

La gourde rose qu’il avait sortie de la valise avait attiré son regard, car elle lui rappelait celle de sa fille de six ans. Et là, raconte-t-il, il a «perdu le fil». «C’est un péché capital du journalisme, du moins pour moi, de commencer à pleurer en direct»…