«Clap!», un nouveau venu dans la presse ciné et séries

REVUE Nouvel acteur de la presse magazine, le trimestriel «Clap!» se donne le droit à la subjectivité...

Sarah Gandillot

— 

Illustration du numéro un du magazine Clap!, le 18 juin 2014.
Illustration du numéro un du magazine Clap!, le 18 juin 2014. — Charlotte Gonthier/20 Minutes

Tout d’abord magazine gratuit, site Web puis revue numérique, Clap! sort ce jeudi sur papier et en kiosque. Ce nouveau trimestriel, réservé à l’actualité des séries et du cinéma, consacre sa première une au réalisateur David Fincher, qu’il qualifie dans ses pages de «cinéaste punk».

Clap! entend «prendre le temps de l’analyse et de la réflexion, le temps du voyage nostalgique et de l’exploration passionnée du présent», écrit le directeur de publication et de rédaction Romain Dubois dans son tout premier éditorial. Le magazine se donne surtout le droit à la subjectivité «Ras le bol des super-héros?», «Télécharger, c’est tromper?», «Les sitcoms devraient-elles avoir une date de péremption?», s’interroge par exemple le journal.

Plus classiquement, on peut lire dans Clap! une jolie interview de Naomi Kawase, réalisatrice de Still the water, présenté à cannes cette année. Mais aussi une enquête sur le regain d’intérêt du cinéma contemporain pour la science-fiction. Le tout pour 4,90 euros.