Bernadette, comme à la maison chez Drucker ?

©2006 20 minutes

— 

Boulevard pour la première dame de France. A soixante-dix jours du premier tour de la présidentielle, Bernadette Chirac aura droit à un « Vivement dimanche » et un « Vivement dimanche prochain » rallongés d'un quart d'heure sur France 2. Soit trois heures de conversation avec Michel Drucker, émaillées de sucroît d'une interview de son présidentiel époux. « De la propagande pour la droite », s'insurge Arnaud Montebourg, porte-parole de Ségolène Royal revenu de sa mise à pied. D'autant que Mme Chirac, déjà convive d'honneur en octobre 2001, fut « invitée des invités » dans les « VD » de David Douillet (19 septembre 2000), Line Renaud (15 juin 2002) et Jean-François Lamour (15 juin 2003). « Ce n'est pas une émission politique, mais culturelle », affirme Nicolas Pernikoff, chef du divertissement de la Deux. Le CSA, en plein contrôle des temps de parole des candidats déclarés, dit « attendre la diffusion » pour comptabiliser ou non les mots de Bernadette.

R. B