Laurence Bloch nommée directrice de France Inter

MEDIAS La directrice adjointe de la station remplace Philippe Val dès ce jeudi…

A.G. avec AFP
— 
Laurence Bloch, directrice adjointe de France Inter. 
Laurence Bloch, directrice adjointe de France Inter.  — France Inter

Laurence Bloch a été nommée directrice de France Inter ce jeudi en remplacement de Philippe Val, a annoncé sur les ondes de cette radio le PDG de Radio France, Mathieu Gallet.

«Laurence Bloch va succéder à Philippe Val aujourd'hui même», a dit le nouveau patron du groupe public, qui affirme au Monde que «Philippe Val quitte France Inter». «La place des femmes à Radio France est essentielle. Laurence Bloch sera la première femme à diriger France Inter.»

Chevalier des arts et des lettres

La journaliste était déjà directrice adjointe de France Inter depuis 2010, en tant que «responsable de l'antenne». Cette sexagénaire, qui a été pendant vingt ans directrice adjointe de France Culture, était considérée comme la favorite pour prendre les rênes de France Inter.

Avant France Culture, Laurence Bloch a séjourné en Afrique australe comme correspondante de RFI et du journal La Croix, de 1985 à 1987. Elle est titulaire d’une licence d’anglais, d’une licence de droit public, diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, et chevalier des Arts et Lettres.

Anne Sérode à la tête de Fip

Le PDG de Radio France a également annoncé ce jeudi qu'Anne Sérode, une Franco-canadienne «qui a notamment dirigé l'équivalent de France Inter au Québec», était nommée à la tête de Fip, radio à la programmation essentiellement musicale et dirigée jusqu'alors par Julien Delli Fiori.

Si l'on ajoute Marie-Pierre de Surville à France Musique, «il y aura désormais trois femmes qui dirigeront trois des sept chaînes de Radio France», a souligné M. Gallet.

Quelles priorités pour Inter?

Interrogé sur ses priorités pour France Inter, Mathieu Gallet a évoqué «une forme de changement dans la continuité (...) au sein des programmes». France Inter a beau être «la première matinale de France», «nous avons nous aussi des enjeux d'audience, les après-midis, les fins de matinée, les soirées», a indiqué le PDG de Radio France.

Dix jours seulement après son entrée en fonction, Mathieu Gallet a déjà procédé à de nombreuses nominations à des postes-clefs pour le groupe: Laurent Guimier en tant que directeur de France Info, Marie-Pierre de Surville comme directrice de France Musique et Frédéric Schlesinger au poste de directeur délégué aux antennes et aux programmes de Radio France.