Valérie Trierweiler: «Je ne ferai plus jamais de journalisme politique»

MEDIAS L’ex-première dame était l’invitée de Thomas Sotto ce matin sur Europe 1…

A.L.

— 

L'ex-compagne du président Hollande, Valérie Trierweiler, en déplacement à Bombay le 28 janvier 2014
L'ex-compagne du président Hollande, Valérie Trierweiler, en déplacement à Bombay le 28 janvier 2014 —

A 4h du matin ce mardi, à quelques heures de l’intervention de François Hollande sur RMC et BFMTV, pour une diffusion à 8h20, à seulement dix minutes de celle-ci, Valérie Trierweiler était l’invitée de Thomas Sotto sur Europe 1… Une interview pendant laquelle elle a souhaité «bonne chance à François Hollande pour les trois années qui restent» mais aussi pendant laquelle elle a évoqué ses projets journalistiques, alors qu’elle a confié lundi au Parisien être «en négociation avec plusieurs chaînes de télévision».

«Je continuerai mon métier de journaliste, a-t-elle affirmé. Je ne sais pas encore comment je vais le continuer, je vais le continuer de toute façon à Match comme journaliste de presse écrite bien sûr, et peut-être ferais-je aussi autre chose, mais pour l’instant je n’ai absolument pas de projet défini».

Ce projet pourrait-il être une émission politique? «Ne vous inquiétez, je n’y reviendrai pas: je ne ferai plus jamais de journalisme politique, c’est la seule chose que je peux vous affirmer. Après, tout est possible!»