Amazon souffle les anciennes séries HBO à Netflix

STREAMING Les abonnés de Prime pourront regarder «Les Sopranos», «The Wire» ou encore «Six Feet Under»...

Philippe Berry

— 

L'acteur James Gandolfini, dans le rôle de Tony Soprano.
L'acteur James Gandolfini, dans le rôle de Tony Soprano. — HBO

La guerre du streaming bat son plein. Après quelques jolis coups ici et là, Amazon vient de signer un accord exclusif avec HBO pour proposer ses anciennes séries aux abonnés de Prime. L'accord, qui porte sur plusieurs années et dont les modalités financières n'ont pas été révélées, est un camouflet pour Netflix, selon les observateurs.

Le montage est complexe. Le deal porte principalement sur le fond de catalogue HBO, comme «Les Sopranos», «The Wire» ou «Six Feet Under». D'autres séries comme «Sex and the City» ou «Entourage» seront exclues car les droits ont déjà été vendus à des télévisions. Du côté des shows plus récents, des saisons de «Boardwalk Empire» ou «True Blood» seront inclues. «Girl», «Veep» ou «The Newsroom» suivront mais trois ans après leur diffusion sur la chaîne câblée. «Game of Thrones» reste, en revanche, exclusif à HBO et à ses partenaires étrangers comme Orange.

Amazon muscle son offre

Amazon Prime permet de bénéficier d'une livraison en deux jours gratuite, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou au Japon, notamment. En bonus, les abonnés ont accès à Amazon Instant, l'offre de streaming de l'entreprise, qui propose certains contenus gratuits et d'autres en VOD. Fixé à 79 dollars par an, l'abonnement vient de grimper à 99 dollars, notamment pour financer les productions originales d'Amazon Studios et des accords comme celui avec HBO.

Amazon veut rattraper son retard sur Netflix, qui compte 35 millions d'abonnés aux Etats-Unis. Par le passé, «Netflix a profité d'un avantage dans la sélection des contenus», soulignent les analystes de Morgan Stanley dans une note. «L'annonce d'aujourd'hui est un signe clair qu'Amazon a l'intention de rattraper l'écart qui le sépare de Netflix sur les contenus», ajoutent-ils.

Des coûts énormes

Selon Morgan Stanley, l'accord HBO-Amazon se situe entre 200 et 250 millions de dollars. Produire une série originale comme «House of Cards» coûte plus de 100 millions de dollars. A ces prix-là, contrairement au streaming musical, personne n'a les moyens de s'offrir un catalogue vidéo complet. Netflix et Amazon rivalisent donc via des accords exclusifs avec les studios.

Netflix propose «Breaking Bad», «Sherlock» et «The Office»; Amazon a «24 Heures», «The Good Wife» et «Downton Abbey». Heureusement, aux Etats-Unis, tous les acteurs du streaming tolèrent, pour l'instant, que les utilisateurs partagent le même login avec plusieurs amis. En France, on attend toujours leur arrivée. Cela ne devrait plus tarder: Netflix pourrait débarquer d'ici la fin de l'année. Et vu la guerre actuelle, Amazon ne restera pas longtemps sans riposter.