Arrivée d'un nouveau quotidien gratuit à Paris

Laure de Charette

— 

Le Bollo-monde va, enfin, arriver. Après avoir été maintes fois retardé - le lancement était initialement prévu pour septembre puis décembre -, le quotidien gratuit du matin, réalisé en partenariat par les groupes Bolloré médias et Le Monde, sortira bien le mardi 6 février.

Son nom? «Matin plus». D'autres noms ont été un temps envisagés, comme «Direct Matin», «News Plus», «Paris Plus», avant d'être tour à tour abandonnés.

Selon les informations de la lettre professionnelle Presse News, le nouveau titre, dont la couleur dominante sera le rouge, sera la tête de pont parisienne du réseau Ville plus (cinq quotidiens régionaux gratuits).

Toujours selon Presse news, la rédaction, une vingtaine de journalistes, sera co-dirigée par Christophe Galinier (pour les pages fournies par Le Monde) et Serge Nedjar, directeur délégué de Direct soir. Christian Studer, rédacteur en chef de Direct soir, un temps pressenti pour le même poste sur «Matin plus», devrait finalement occuper une fonction moins opérationnelle.

La maquette de ce nouveau gratuit a été réalisée par de Stéphane Schmaltz (partner d’Euro RSCG C&O, Havas-Bolloré). Elle va comporter 28 pages, divisées en cinq séquences : Paris Ile-de-France, France, Monde, Sport, Loisirs-télévision. Les trois premières bénéficiant de pages fournies clé en main sous le label «Le Monde» et «Courrier international».

Tiré à 350 000 exemplaires en format demi-berlinois à l’imprimerie du Monde à Ivry (Val de Marne), le nouveau quotidien se veut «informatif, neutre et généraliste». Il privilégiera les photos et les articles courts, en dehors des pages du Monde destinées à crédibiliser l’ensemble.