«Selfie» à la Maison Blanche: «Faut-il jeter tout son travail à la poubelle pour un moment potache?»

MEDIAS «Poster ce selfie n’était pas une bonne idée, et alors?», a réagi la rédaction en chef du site du «Monde» à la suite du selfie de son journaliste dans le bureau ovale. Thomas Wieder s'explique également... 

A.L.

— 

Selfie du journaliste du Monde Thomas Wieder dans le bureau ovale à Washington
Selfie du journaliste du Monde Thomas Wieder dans le bureau ovale à Washington — Thomas Wieder

Le Web se sera bien amusé avec le #ThomasWiederTour, lancé pour se moquer du journaliste politique du Monde qui s’était pris, mardi, en photo dans le bureau ovale. Pour le soutenir, ses collègues du service politique du Monde avaient publié mercredi après-midi des «selfies solidaires». Ce vendredi, c’est sur le blog Rézonances tenu par les deux journalistes en charge des réseaux sociaux que la rédaction en chef du site du Monde a réagi. 

«Nous aimons que les journalistes du Monde tweetent», explique lemonde.fr qui défend d’abord le travail de son journaliste, son suivi sur la visite d’Etat «complet et précis». «Faut-il jeter tout son travail à la poubelle pour un moment potache?». Oui, il aurait «certainement» fallu éviter de publier ce selfie, écrit la rédaction en chef, «mais pour y voir une insulte faite au journalisme, il faut être sérieusement persuadé que les journalistes sont des robots ou des héros de série».

De son côté, Thomas Wieder raconte sa visite dans le bureau ovale, où il prend «alors une demi-douzaine de photos», dont le fameux "selfie" qui fera tant parler de lui. «Tout va très vite. Au bout de deux minutes, plusieurs officiers de sécurité, dont celui que l'on voit sur ma photo, nous demandent de nous diriger vers la sortie». Il commente simplement: «Je me suis autorisé un moment de légèreté, au milieu d'un programme chargé».