Affaire Hollande/Gayet: L'actrice réclame 50.000 euros à «Closer»

A.G. avec AFP

— 

Julie Gayet à l'ouverture du 15eme Festival de la Fiction TV a la Rochelle, le 11 septembre 2013.
Julie Gayet à l'ouverture du 15eme Festival de la Fiction TV a la Rochelle, le 11 septembre 2013. — PDN / SIPA

Closer a reçu une assignation de Julie Gayet pour atteinte à la vie privée, a appris l'AFP ce jeudi de source proche du journal. Après la publication d’un dossier spécial de sept pages par le magazine sur sa relation présumée avec François Hollande, l’actrice de 41 ans a pris la décision d’attaquer le magazine people en justice, indiquait RTL mercredi.

Une édition spéciale avec «de nouvelles photos et informations exclusives»

Julie Gayet réclame 50.000 euros de dommages et intérêt, 4.000 euros pour les coûts de procédure, ainsi qu'une publication judiciaire sur la moitié de la couverture du magazine. Contactée par l'AFP, la direction de Closer s'est refusée à tout commentaire. Mais le magazine people a indiqué qu'il préparait une nouvelle édition spéciale, qui sera en kiosque vendredi matin, avec «de nouvelles photos et informations exclusives» sur cette affaire.

François Hollande se «retient» de porter plainte 

Interrogé à ce sujet lors de sa conférence de presse mardi après-midi, François Hollande n’a pas confirmé cette relation présumée avec Julie Gayet ni indiqué si Valérie Trierweiler était toujours sa compagne, mais il a toutefois évoqué des «moments douloureux». Le président de la République a également précisé que de son côté il ne porterait pas plainte contre Closer, malgré son «indignation totale».

«Je suis protégé par une immunité, et vous le savez, c'est-à-dire qu'on ne peut pas m'attaquer. Puis-je attaquer les autres?, a-t-il déclaré. Si je me retiens, c’est que je ne veux pas qu’il y ait deux poids deux mesures».