Revue de presse: Pour «VSD», François Hollande et Valérie Trierweiler «C'est fini»...

REVUE DE PRESSE Les hebdos annoncent la rupture avant tout le monde...

— 

La Revue de presse du 16 janvier: Valérie Trierweiler, Julie Gayet et François Hollande
La Revue de presse du 16 janvier: Valérie Trierweiler, Julie Gayet et François Hollande — 20minutes

VSD : Fin des politesses

Adieu conditionnel, bye bye précautions, foin des délicatesses, on ne tourne plus autour du pot , on lance de grands seaux de révélations. Pour VSD, François et Valérie «C’EST FINI», plié, expédié, voilà le récit «d’une séparation annoncée». Si l’Etat français est quelque peu secoué par les affaires privées,  on pourra se consoler avec des dictatures imaginaires, la Republique de Molossia (Nevada) où armes à feu et épinards sont interdits ou la communauté éphémères des immortels, au Danemark, qui elle, bannit les sardines en boîte.

Points de Vue: Royal gadin

Un homme désavoué, un Etat secoué jusqu’au sommet. Points de vue  ferait il honneur au GayetGate?  Que nenni, le coup de tonnerre dans l’empyrée du pouvoir concerne le roi Juan Carlos. Entre la mise en examen de son gendre, puis la citation à comparaître de sa fille dans une affaire de blanchiment d’argent, c’est pas la fête à la cour d’Espagne. Question cote de popularité, le roi d’Espagne a perdu neuf points dans les sondages. Pendant que la royauté titube, la noblesse anglaise, elle, se secoue. La « Downton Law »du nom de la série chic et british permettrait enfin à toutes les femmes d’être héritière du titre et des propriétés si elles sont l’ainée de la famille.

Paris-Match: Couple en doublé

Quand il s’agit de François-Hollande et de Valérie Trierweiler, Paris-Match a toujours tendance à voir double.  Voilà donc la première dame Valérie Trierweiler en couverture, le regard assombri et un peu lointain. Voilà encore Valérie Trierweiler, la journaliste, en page 10, pour son «regard» hebdomadaire sur les livres. Avec cette petite phrase  hautement commentée «Il n’est pire poison mortel que l’indifférence». Un jeu de piste en miroir qui rebondit page 35, l’hebdo affirmant que le président n’a pas visité la première dame à l’hôpital «durant les trois premiers jours».

Gala: Bouleversante normalitude

Hou, la bouleversante. Gala affiche en une la photo de Julie Gayet, l’actrice qui «bouleverse la vie du président». Pourtant la jeune femme est présentée par l’hebdo people comme une  adepte de la discrétion», une «jeune femme normale», qui dit «craindre le pouvoir et les gens avides de pouvoir».  Nous découvrons alors un phénomène météorologique rare: la tempête de proximité malgré elle. Autre pays, autres affaires privées, chez les Obama, alors, on danse. A 50 ans, Michelle «est la reine du dancefloor» et fait même du hula hoop.

La phrase qui tue

«On vient de découvrir une petite méduse immortelle. D’ici un siècle, immortels nous serons»

Igor Bogdanov, frère de, VSD, 16 janvier