Un article de la presse anglaise sur la France met le feu aux poudres

Alice Coffin avec AFP

— 

Drapeaux britannique, français et américain
Drapeaux britannique, français et américain — Sipa

Que se passe-t-il entre la France et le monde anglo-saxon? Ces derniers jours, plusieurs articles sur la situation de la France ont provoqué des réactions très vives. D’abord, l’article du site américain Newsweek qui racontait que «Paris, ce sont les grèves et les garçons de café malpolis» et mentionnait des chiffres ou faits erronés à la pelle sur la France .Puis,  un autre article publié dans le quotidien britannique économique gratuit City AM, a suscité la réaction de l’ambassade de France à Londres.

«L’échec de l’expérience socialiste en France vire à la tragédie»

Titré «L’échec de l’expérience socialiste en France vire à la tragédie», il détaillait comment le gouvernement actuel menait le pays à la catastrophe. Sur son site, l’ambassade française a publié un article intitulé 10 Accounts on which City AM has got it wrong on France (10 points sur lesquels City AM se trompe sur la France).

 

Parmi ces points de contestation, un porte sur le système de santé. L’ambassade établit une comparaison avec le NHS (le national health system, le système britannique donc). La réplique de trop. Le ministre de la Santé, Jeremy Hunt, ne l’a pas supporté et a expliqué dans le Daily Telegraph: «Le NHS ne devrait pas être attaqué pour être ouvert et transparent sur ses difficultés, et surtout pas par un pays qui ne publie pas autant de données sur la sécurité des patients.» Tendu.