Jean-Marie Le Pen devient chanteur de piquette, Carla Bruni est rebaptisée Marinette… La revue de presse du 7 novembre

Anne Kerloc`h

— 

Montage de Une de presse/Revue de presse du 7 novembre 2013
Montage de Une de presse/Revue de presse du 7 novembre 2013 — @20minutes

La revue du Vin de France: National piquette

Au royaume des tasteurs, il y a des interviews qui ne se goûtent guère. La Revue des vins de France doit s’expliquer auprès de ses lecteurs après une interview de Jean-Marie Le Pen. L’ex-président (et toujours président d’honneur) du Front national y chantait de cristallines bluettes: «toujours trouver le fond du con, jamais celui de la bouteille!» ou «Une balle m’a crevé l’œil, des catins du grand monde, j’ai tâté la vertu, des splendeurs revenues, je veux tâter le cul de ma blonde». Après le scandale en carafe, le soleil souterrain avec cette question cruciale « Les millésimes chauds peuvent-ils vieillir en cave» ?

Elle : Les sœurs (pas) fâchées

«On pourrait les appeler Delphine et Marinette». Un vrai conte traditionnel cette interview des Bruni, Carla Sarkozy et Valéria qui donnent une interview à deux voix dans Elle. Bienveillance et sourire de soeurette sont au menu. Côté fratrie Zuckerberg, c’est un peu plus compliqué… Randi, la sœur de Mark, et ex-directrice marketing de Facebook, débine désormais les réseaux sociaux et le fait savoir. «Un peu comme si la sœur de Bocuse publiait un pamphlet anti-cuisine au beurre». Nom d’un petit lipide!

Liaisons Sociales : Le coût du non-travail

Connaissez-vous la «rémunération alternative»? Un terme charmant qui désigne plusieurs pratiques détournant les paiements de salaires et de charges. Déclaration de faux frais de nourriture ou de transport, paiement en liquide… Parce que le chômage se paie en «déprime et déclasse», le prix symbolique du travail augmente nous indique Liaisons Sociales. Au point qu’un diplômé en communication peut proposer sur une page Facebook de changer les ampoules ou réparer un lavabo «pour l’aider à financer son chômage»

Paris-Match : Son altesse tristissime

Princesse des cœurs hâchés menu… Clotilde Courau, princesse de Savoie par son mariage est désormais «une femme blessée» autant qu’une tête couronnée. Si son époux Emmanuel-Philibert a démenti une liaison avec l’animatrice télé Karine Le Marchand, désormais souligne Paris-Match, « un prélude d’orage» pourrait causer une certaine oxydation dans le «couple qui fête cette année ses noces d’étain». On ne dira jamais assez les dégâts de la météo pluvieuse sur le métal de nos vies (proverbe de quincailler)

La phrase qui tue

«Si on nous avait écouté, nous aurions déjà conquis une bonne partie du système solaire»

Les Frères Bogdanoff, GQ, Novembre