Maurice Szafran démissionne de la présidence de l'hebdomadaire «Marianne»

J.M. (avec AFP)

— 

Maurice Szafran, cofondateur de Marianne, à Nice, le 14 février 2013.
Maurice Szafran, cofondateur de Marianne, à Nice, le 14 février 2013. — BEBERT BRUNO/SIPA

Maurice Szafran a démissionné de ses fonctions de PDG de l'hebdomadaire Marianne en raison de «divergences stratégiques entre actionnaires», a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué, confirmant une information de la lettre spécialisée PresseNews.

«En raison de divergences stratégiques apparues entre les actionnaires, le président directeur général de Marianne, Maurice Szafran, cofondateur du journal en 1997 (aux côtés de Jean-François Kahn, ndlr), a estimé préférable de remettre sa démission. Le conseil d'administration se réunira dans les prochains jours pour désigner son nouveau PDG», selon ce communiqué.

Des ventes en perte de vitesse

Si Maurice Szafran, qui détient 31% de Marianne, quitte ses fonctions de PDG, il ne part pas du journal, précise-t-on de source proche du dossier. Yves de Chaisemartin, ancien vice-président de la Socpresse, est l'actionnaire majoritaire du journal. Ce changement d'organigramme intervient alors que les ventes de Marianne sont en perte de vitesse, malgré le lancement l'été dernier d'une nouvelle formule.

Selon les derniers chiffres de l'OJD, la diffusion France payée de Marianne s'établissait à 240.572 exemplaires en juillet 2013, soit une baisse de 15% sur un an. Sur 2012, l'hebdomadaire avait vu sa diffusion France payée moyenne baisser de 8,2% sur un an, à 234.816 exemplaires.