Le journaliste Philippe Cohen est mort à 60 ans

A.G.

— 

Le journaliste Philippe Cohen en 2010.
Le journaliste Philippe Cohen en 2010. — BALTEL/SIPA

Journaliste d’enquête et essayiste français, Philippe Cohen, est mort dimanche 20 octobre, a annoncé son épouse à l’AFP ce lundi. Agé de 60 ans, il était atteint d’un cancer.

Philippe Cohen a été rédacteur en chef d’Info Matin, rédacteur en chef adjoint de l’hebdomadaire Marianne et rédacteur en chef de la version internet du journal de 2007 à 2012, puis grand reporter pour l'hebdomadaire, qu'il avait quitté début 2013.

Des enquêtes très médiatisées

Le journaliste a publié des enquêtes très médiatisées. Parmi elles, La face cachée du Monde en 2003, co-écrite avec Pierre Péan. L’an dernier, il avait publié avec lui le portrait polémique Le Pen : Une histoire française.

Il avait également écrit BHL: une biographie en 2004, La Chine sera-t-elle notre cauchemar? Les dégâts du libéral-communisme en Chine et dans le monde avec Luc Richard (2005) ou encore la BD-enquête La Face karchée de Sarkozy avec le scénariste Richard Malka et le dessinateur Riss en 2006.

Certains de ses confrères qui le connaissaient bien lui ont rendu hommage sur Twitter ce lundi, en apprenant sa disparition:

Philippe Cohen a toutefois pu être contesté pendant sa carrière pour ses prises de position partisanes. Le journaliste s'était par exemple engagé auprès de Jean-Pierre Chevènement en 2002.