Canal+ perd son procès contre la journaliste Anne-Sophie Lapix

Anaëlle Grondin

— 

Anne-Sophie Lapix sur le plateau de «C à vous».
Anne-Sophie Lapix sur le plateau de «C à vous». — Jean-Philippe BALTEL/France Télévisions

Anne-Sophie Lapix ne doit rien à Canal+. La justice a tranché. La chaîne cryptée n’avait pas apprécié que l’ancienne présentatrice de «Dimanche +» pose aux côtés d’Alessandra Sublet en couverture de Télé  7 Jours cet été pour promouvoir France 5, lui reprochant de ne pas avoir respecté son contrat d’image et d’exclusivité. Un contrat qui la liait à la chaîne jusqu’à la fin du mois d’août. Canal+ avait alors attaqué en justice la journaliste, désormais aux manettes de «C à vous»,  et lui réclamait 70.000 euros de dommages et intérêts. «J’ai été assez surprise de cette réaction violente», confiait Anne-Sophie Lapix à 20 Minutes début septembre.

La chaîne vient donc d’être déboutée, selon Ozap, qui précise qu’elle a en outre été condamnée à verser 5.000 euros à Anne-Sophie Lapix en remboursement partiel des frais engagés. La journaliste a réagi à la nouvelle sur son compte Twitter ce jeudi après-midi :

Contacté par 20 Minutes, le groupe n’a pas souhaité faire de commentaire, déclarant simplement: «Canal+ prend acte de la décision qui renvoie dos à dos Anne-Sophie Lapix et Canal+». La chaîne s’est toutefois dite «satisfaite que par cette action, il n’y ait pas eu d’autres manquements à son contrat d’image dont les montants mensuels ont été versés à Anne-Sophie Lapix jusqu’à fin août».