Dessin du pape sodomisant un enfant: Plantu jugé le 1er juillet

avec AFP

— 

Le dessinateur Plantu sera jugé le 1er juillet 2014, poursuivi par une association catholique pour provocation à la haine ou à la discrimination religieuse en raison d'un dessin publié en 2010 représentant le pape sodomisant un enfant, a décidé mardi le tribunal correctionnel de Paris.

Le procès, initialement prévu mardi, a été renvoyé à la demande de Plantu, qui a récemment changé d'avocat.

Intitulé «Pédophilie : le pape prend position», le dessin, qui avait été publié le 22 mars 2010 sur le site du dessinateur  et repris le 3 avril suivant par Le Monde Magazine, mettait en scène le pape sodomisant un enfant qui déclarait : «Quitte à se faire enculer, autant aller voter dimanche !», en référence aux élections régionales.

Scandalisée, l'Alliance générale contre le racisme et le respect de l'identité française et chrétienne (Agrif), association proche des catholiques traditionnalistes, avait porté plainte le 11 mars 2011.

«Ce dessin a pour objet et pour effet d'inciter au rejet et à l'hostilité envers les catholiques, qui se soumettent à des clercs dont certains, indignes mais minoritaires, ont commis ces crimes (...)», relève cette plainte qui juge que le dessin «dépasse les limites admissibles de la liberté d'expression».

Plantu avait rétorqué que ce dessin était «une blague» et que l'Agrif «faisait semblant de ne pas le comprendre», se disant par ailleurs inquiet pour la liberté d'expression.