«On espère que François Hollande fera des annonces dans "Capital"»

Propos recueillis par Anne Kerloc'h

— 

François Hollande interrogé par Thomas Sotto dans l'émission "Capital" (M6) du 16 juin 2013
François Hollande interrogé par Thomas Sotto dans l'émission "Capital" (M6) du 16 juin 2013 — no credit

Une première. L'intervention de François Hollande, ce dimanche soir dans l'émission économique «Capital» sur M6 est la première d'un président en exercice. Pour 20 minutes, Vincent Régnier, directeur des magazines d'information de M6 détaille le dispositif qui entoure cet invité pas comme les autres.

Vous avez négocié longtemps avec la communication de l’Elysée ?

En fait, François Hollande était déjà venu dans l’émission quand nous avions invité les candidats à l’élection présidentielle de 2012. Il avait fait la promesse de revenir. Nous sommes restés en contact et lui avons régulièrement rappelé sa promesse. Mais il fallait trouver la bonne émission et que le calendrier du président s’ y prête. Depuis deux mois, il y a eu des allers-retours avec l’Elysée pour caler l’intervention. L’émission de ce dimanche, «La France en panne, comment faire sauter les verrous?» nous a paru en adéquation parfaite avec le timing de la présidence et les enjeux du moments.

Vous l’avez faite sur mesure pour le président ?

Non, cette émission aurait été diffusée même sans son intervention. Mais tout était prêt dans l’attente d’une réponse présidentielle qui est arrivée... dimanche dernier!

La communication de l’Elysée a demandé des aménagements à l’émission pour «respecter la stature présidentielle». Quels sont-ils ?

Ce sont des aménagements à la marge. Le public retrouvera tous les codes de l’émission, son «Capital» habituel. La manière de filmer le président ne sera pas différente.

En fait, le respect de la stature présidentielle s’est joué dans la durée du temps de parole accordé. Habituellement dans «Capital», le temps de parole de l’invité représente 25 à 30% du temps de l’émission, les reportages occupant le maximum du temps d'antenne. Mais à invité exceptionnel, temps de parole exceptionnel. François Hollande disposera de 50% du temps de l'émission. Voire plus, car nous espérons bien que le Président, interrogé par Thomas Sotto fera des annonces chez nous!

Vous allez développer le principe des invités politiques dans «Capital», sachant que M6 n’a pas d’émission politique?

Nous ne le ferons que si c’est pertinent ou évenementiel.  L’économique et le politique sont de plus en plus intimement liés. Et «Capital» est l’émission qui parle au plus grand nombre, de manière pédagogique, avec la force du décryptage et du reportage. Il n’est pas illogique que les politiques s’y rendent. Même si il est et restera un magazine d’info à prisme économique.