France Musique: Moins de blabla et plus de réactivité

J.M. (avec AFP)
— 
Olivier Morel-Maroge, directeur de France Musique, le 4 septembre 2012, à Paris
Olivier Morel-Maroge, directeur de France Musique, le 4 septembre 2012, à Paris — MIGUEL MEDINA / AFP

France Musique remonte la pente, avec près de 900.000 auditeurs, et espère dépasser le million à la fin de la prochaine saison, se rapprochant de France Culture et Radio Classique, a indiqué son directeur Olivier Morel-Maroger lors d'une présentation de la grille d'été.

Consciente du reproche fait à la station d'être trop bavarde, l'équipe arrivée il y a deux ans a renforcé la programmation musicale, tout en gardant la parole «là où elle a du sens», dans les magazines.

La matinale confiée à «un grand professionnel»

Mais il reste trop d'émissions d'invités, notamment le dimanche, dont la grille va bouger à la rentrée, a indiqué Olivier Morel-Maroger. France Musique a aussi gagné en réactivité, par exemple en bouleversant sa grille pour les hommages à de grands disparus, comme l'organiste Marie-Claire Alain ou Henri Dutilleux.

La matinale va être confiée en septembre à «un grand professionnel qui connait mieux le milieu musical» que Christophe Bourseiller, qui se verra confier une autre émission. Il s'agit de «recentrer la matinale sur l'information culturelle et notamment sur la musique classique». Pour l'été, France Musique ira «prendre l'air dans les festivals», privilégiant ceux qui ne sont pas dans un «quart sud-est» traditionnellement privilégié.

Cet été, onze violoncellistes dans les steppes de Sibérie

Parmi les rendez-vous de l'été, une «balade transsibérienne» emmènera les auditeurs de Moscou à Vladivostok. La productrice Dominique Boutel a voyagé en décembre par moins 20 degrés avec 11 jeunes violoncellistes du conservatoire de Paris, partis humer l'air des steppes avec leur professeur.

Olivier Morel-Maroger s'est félicité des chiffres du début d'année: 898.000 auditeurs cumulés en novembre/décembre, 872.000 sur janvier-mars, avec une durée moyenne d'écoute de 110 minutes. «C'est la meilleure performance depuis dix ans», a-t-il souligné. Au plus bas, France Musique était tombée à 600.000 auditeurs en avril/juin 2011, après des années de dégringolade consécutives à la création en 1982 de la concurrente Radio Classique.