Nicolas de Tavernost, patron de M6, répond aux critiques de Nonce Paolini, PDG de TF1

A.G.

— 

La guerre par médias interposés s’intensifie entre les patrons de TF1 et M6. Attaqué dans Le Figaro par Nonce Paolini, qui l’accuse d’avoir déclenché une «baisse des prix», Nicolas de Tavernost a riposté dans Les Echos. En commençant par s’en prendre à la stratégie de son rival. «Je ne fais pas de commentaire sur la politique commerciale de TF1. Mais une chose est sûre, je ne compte pas confier à Nonce Paolini les clés de notre politique commerciale!», a ironisé le dirigeant de M6 avant de poursuivre: «Il n’y a aucune course à la baisse des prix.» Pour Nicolas de Tavernost, «tout le monde baisse ses prix» sur le marché publicitaire et «TF1 a même commencé à le faire avant les autres». «Nous sommes imaginatifs sur le plan commercial et nous essayons de satisfaire nos clients. L’intérêt de tout le monde, au final, c’est de vendre au meilleur prix», a-t-il déclaré.

Nicolas de Tavernost explique qu’ «il y a toujours eu une bataille commerciale». Avant d’ajouter: «Ce qui est historiquement remarquable pour TF1, ce n’est pas qu’elle soit la première chaîne européenne, c’est qu’elle soit la seule chaîne qui, avec 42% du marché publicitaire télévisuel, perde de l’argent!» Un peu plus tôt, le patron de M6 avait déclaré à TV Mag: «Dès que TF1 est en difficulté, son président attaque M6. Nous le prenons comme un hommage et nous avons eu le temps de nous y faire en 26 ans!»