Les secrets des chaînes anglaises pour faire chauffer Twitter

Alice Coffin

— 

Le compte Twitter du show «Saturday Night Takeaway»
Le compte Twitter du show «Saturday Night Takeaway» — DR

Au Royaume-Uni , aux heures de pointe de la télévision, 40% des tweets parlent des programmes TV. Outre-Manche, comme en France, les chaînes télé misent sur Twitter pour accroitre leur audience. Au Mip TV à Cannes, Dan Biddle, responsable médias de Twitter en Angleterre leur a donné quelques conseils pour bien utiliser le réseau social. Sa préconisation : « il faut que les responsables des chaînes programment twitter comme ils programment leur antenne ».

 L’exemple : 120000 tweets pour les exhibitionnistes

 II y a quelques jours le Twitter anglais est «devenu fou», explique Dan Biddle. Channel 4 diffusait une émission intitulée «Dogging Tales» . Des témoignages d’Anglais qui aiment aller faire l’amour dans des lieux publics. L’émission a fait exploser le réseau. 120,000 commentaires ont été posés avec le hashtag  #doggingtales . Mieux, de nombreuses célébrités ont elles aussi commenté l’émission. Un phénomène qui a donné lieu à de nombreux articles en Grande-Bretagne.

Anticiper comme la Nouvelle Star Anglaise

Les présentateurs Ant et Dec avaient déjà commencé à utiliser Twitter en faisant chanter des tweets dans le télé-crochet «Britain’s got talent ». Désormais, pour leur show«Saturday Night Takeaway» via leur compte  @antanddec ils proposent aux téléspectateurs de faire une pause qu’ils reproduiront ensuite à l’antenne.

«C’est très important de faire parler du show avant» explique Dan Biddle.

Choisir son hashtag

«Le hashtag c’est un peu comme le feu de camp autour duquel tout le monde se réunit pour raconter son histoire, il ne faut pas se louper».  Le conseil est connu mais l’exemple de Dan Bidlle est amusant pour le public français. The Voice a pour mot-dièse (hasthag en français) #thevoiceuk «justement pour qu’il n’y ait pas de confusion avec la France».

Pendant la diffusion : twitter l’image choc

«Lorsqu’on diffuse un programme on peut prévoir quelle image va retenir l’attention et va être discutée par les téléspectateurs, il faut donc l’avoir sous le bras, pour la poster au moment opportun. Car c’est bien plus efficace si c’est la chaîne elle même qui la tweete». Exemple avec ce tweet de la chaîne BBC Nature qui avait prévu que le moment du documentaire où la maman éléphant ne peut abandonner son bébé mort serait celui le plus commenté et avait déjà préparé la capture d’écran à diffuser.