Explorer « le Cerveau d'Hugo »

Anne Demoulin

— 

L'acteur Thomas Coumans.
L'acteur Thomas Coumans. — G. SCARELLA/FRANCE 2

Une histoire fictive fondée sur des histoires vraies, celle d'Hugo, racontée par Sophie Marceau. Des témoins et des images d'archives pour une histoire méconnue. Le Cerveau d'Hugo explore l'autisme. Secrets de fabrication.

Des challenges à relever
« Après le docu-fiction Un cœur qui bat, France 2 voulait que je réalise quelque chose sur le cerveau. Or, l'autisme est lié au développement du cerveau, et non pas à un problème psychiatrique. Ce sujet permet d'aborder les neurosciences », raconte la réalisatrice Sophie Révil. « La prise en charge des autistes en France a quarante ans de retard sur les Etats-Unis, à cause de cette méprise », estime-t-elle. Le docu a été difficile à tourner. « Je voulais donner la parole aux autistes », poursuit Sophie Révil. « Il nous a fallu dix-huit mois, rien que pour trouver des témoins », explique le producteur Denis Carot. « J'avais peur qu'ils n'arrivent pas à se livrer sur le plateau de tournage. Mais le miracle s'est produit », se réjouit Sophie Révil. « Je me suis préparé en rencontrant les autistes qui témoignent dans le film. Interpréter Hugo, c'est un défi. C'est à la fois physique et un travail de précision », confie l'acteur Thomas Coumans.