La doudoune en polarde

— 

Merci de ne pas rigoler avec la doudoune slim dont le destin force le respect. L'histoire de la doudoune slim suit en effet la courbe chahutée mais ascendante, qui n'est pas sans rappeler celle du petit gros à lunettes de la classe de 3eA devenu un grand et bel homme qui sait ce que streetwear stylé veut dire (la preuve, il lit GQ). Comme lui, « elle s'était perdue dans un couloir de lycée ». Mais avec les années, « elle s'est rachetée une nouvelle crédibilité, insensée ». Attention, le chic tient à un cran. Sachez-le, « une doudoune se zippe jusqu'au plexus solaire ».