C'est la folie finale pour « Homeland »

— 

Code alerte rouge. Ce soir c'est le final de « Homeland » sur Canal+. Battra-t-il le record détenu par « Desperate Housewives » ? Possible après un démarrage à 25,8 % de part d'audience abonnés et 24,3 % de moyenne. Dans cette série où une agente de la CIA au mental d'acier très vacillant soupçonne un ancien Marine d'avoir rejoint Al-Qaida, tout est trouble et double, hypnotique à force de miroitements et de paranoïa. Jeudi, on rechute avec les sorties DVD et Blu-Ray. Le visionnage des scènes coupées permet d'apprécier le découpage au rasoir des silhouettes et situations, afin que soit maintenue jusqu'au bout cette ambiguïté qui rend fou. A la broyeuse et aux affaires classées, les moments qui donnent trop à voir ou les dialogues explicites. L'essentiel est de faire mentir sans cesse les apparences. Sans compter le prologue de la saison 2 qui, en 5 minutes, relance l'addiction.Anne Kerloc'h