« On ne peut jamais prévoir »

Alice Coffin

— 

Caroline, Bertrand et Justine, trois des quatorze candidats de la saison 7.
Caroline, Bertrand et Justine, trois des quatorze candidats de la saison 7. — O. RIEU/M6

La saison 7 de « L'Amour est dans le pré » a été beaucoup regardée : un record de 7 millions de téléspectateurs a même été atteint le 17 septembre. Marie Genest, directrice des programmes de Freemantle, nous donne le point de vue de la production sur cette saison mouvementée.

Dany, « un peu barjot ». Pour la première fois, un candidat a demandé à être retiré du programme. « On essaie de détecter les démarches sincères et, là on s'est planté. Un sur quatorze candidats, ce n'est pas très grave. Je crois qu'il est un peu barjot. »
Justine, « une star ». Elle twitte abondamment et insulte les candidats. « C'est une jeune femme qui a un passé sentimental douloureux. Lorsqu'elle a vu le portrait de Bertrand, elle lui a écrit et puis ça n'a pas fonctionné. Elle s'est rendu compte qu'on parlait d'elle sur certains blogs et elle s'est mise à raconter des horreurs. Elle a été approchée par Jean-Claude Elfassi [un paparazzi célèbre]. Elle s'est piquée au jeu, elle a eu l'impression qu'elle était une star. Les candidats victimes de sa méchanceté gratuite ont été très touchés. »
Thierry, « avec ses faire-part ». Les photos de ses noces avec Annie ont été publiées par de nombreux magazines. Comment gérer la diffusion de l'émission, qui s'efforce d'entretenir le suspense, alors que l'issue heureuse est connue ? « C'est très compliqué. On demande aux candidats une discrétion jusqu'à la fin du programme. Mais tout le monde parle beaucoup ! Thierry est venu au bilan avec des faire-part et il en a distribué à la terre entière. Du coup il s'est retrouvé avec 8 000 personnes ! »
Pierre et Frédérique, « la belle histoire ». Pierre a convié deux femmes. L'une, Inge, est repartie avec classe lorsqu'elle a compris qu'entre Pierre et Frédérique c'était du sérieux. « Je suis contente quand il y a une super belle histoire, j'aimerais que cela se passe tout le temps comme ça. »
La saison 8 de « L'Amour est dans le pré » est déjà en tournage. Un indice ? « On ne peut jamais prévoir ce que donneront les candidats. Regardez Jo et Rémi, les jumeaux [l'un a choisi la prétendante de l'autre]. Sur le papier, ils semblaient basiques. Rien ne prédisait de tels retournements. »