«L'Amour est dans le pré»: La production passe en revue les candidats de la saison 7

TELEVISION Avant la diffusion de l'épisode final de l'émission, lundi soir sur M6, Marie Genest, directrice des programmes de Freemantle, livre sa version des nombreuses polémiques qui ont émaillé cette saison...

Alice Coffin
— 
«L’amour est dans le pré» est l'objet de très nombreux commentaires sur Twitter chaque lundi soir. 
«L’amour est dans le pré» est l'objet de très nombreux commentaires sur Twitter chaque lundi soir.  — M6

La saison 7 de l’Amour est dans le pré a été beaucoup regardé: un record de 7 millions de téléspectateurs a même été atteint le 17 septembre. Elle a été aussi beaucoup tweeté: le hashtag #adp figure en tête de classement chaque lundi soir au moment de la diffusion de l’émission. «Nous sommes ravis, s’exclame Marie Genest. Malgré les méchants…». Les méchants? «Oh il y a eu quelques petits ratages, notamment avec Dany». Dany, un des 14 agriculteurs qui a disparu des écrans, à sa demande, en cours d’émission. Il estimait que le montage du programme lui était défavorable. Sur son cas et celui de quelques autres, Marie Genest nous donne le point de vue de la production.

Dany, «un peu barjot»

Pour la première fois, un candidat a demandé à la production de le retirer du programme. «Je crois qu’il a fait l’émission pour la notoriété, estime Marie Genest. On essaie de détecter les démarches sincères, et là cette année y en a un sur lequel on s’est planté. Un sur quatorze ce n’est pas très grave. Avec un côté macho, il a tout fait pour qu’on parle de lui. Je crois qu’il est un peu barjot».

Justine «a l’impression qu’elle est une star»

Justine, 23 ans, était une des prétendantes de Bertrand. Pendant l’émission, elle twitte abondamment et insulte Bertrand ou les autres candidats. «Sur Justine, je suis assez sûre de mon analyse, explique Marie Genest. C’est une très jeune femme qui a un passé sentimental douloureux. Lorsqu’elle a vu le portrait de Bertrand, elle lui a écrit et puis une fois chez lui, ça ne l’a pas vraiment fait. Comme elle s’est rendue compte qu’on parlait un peu d’elle sur certains blogs, elle a accentué le trait et s’est mise à raconter des horreurs sur les autres. Elle a été approchée par Jean-Claude Elfassi, qui a dû se dire "y a bon banania". Elle s’est piquée au jeu, a l’impression qu’elle est une star, alors que ce n’était pas sa démarche au départ. Mais certains candidats comme Thierry, victime de sa méchanceté gratuite, ont été très touchés».

Thierry «est venu au bilan avec ses faire-part imprimés»

Thierry n’a pas eu qu’à subir des méchancetés puisqu’il s’set aussi marié grâce à «L’Amour est dans le pré». Les photos de ses noces avec Annie, une de ses prétendantes, ont été publiées par de nombreux magazines. Comment gérer la diffusion de l’émission qui s’efforce d’entretenir le suspense alors que l’issue heureuse de cette aventure là est disponible sur tous les sites et journaux? «C’est très compliqué. On demande aux candidats une discrétion jusqu’à la fin du programme. Mais tout le monde parle beaucoup! Thierry est en fait venu au bilan avec des faire-part imprimés, et il en a distribué à la terre entière. Du coup il s’est retrouvé avec 8.000 personnes! Cela aurait été bien qu’on découvre cette issue lundi soir, et puis que dans six mois, dans le "Que sont-ils devenus?" on voit des images du mariage, mais c’est incontrôlable!»

Brigitte, faits et interprétation

Dany n’est pas le seul à avoir pesté contre la production. Brigitte, très sympathique et touchante prétendante d’un agriculteur prénommé Michel-Edouard, a elle aussi fait état de dysfonctionnements. Elle a expliqué par exemple que les équipes l’avaient incité à «aller masser» l’agriculteur. Réponse factuelle de Marie Genest: «Michel-Edouard n’avait même pas de chambre!». Réponse plus interprétative: «Je pense que Brigitte a appris que Michel-Edouard avait été vu au mariage de Thierry avec une autre femme et qu’elle l’a mal pris».

Pierre et Frédérique, la belle histoire

Pierre a convié chez lui deux femmes. L’une, Inge, est repartie, avec grande classe, lorsqu’elle a compris qu’entre Pierre et Frédérique c’était du sérieux. Puis les téléspectateurs ont suivi l’installation de Frédérique chez Pierre. «Je suis contente quand il y a des gens comme ça avec lesquels c’est normal, y a une super belle histoire, j’aimerais bien que cela se passe tout le temps comme ça, malheureusement ce n’est pas le cas». Chouchous de la prod’, Pierre et Frédérique? Oui, et c’est même un extrait de leur confession de ce soir à Karine Lemarchand qui a été envoyé en teaser aux journalistes.

La saison 8 de «L’Amour est dans le pré» est actuellement en tournage. Un indice? «Le truc, c’est qu’on ne sait jamais ce que donneront les candidats. Regardez ce qui s’est passé cette année chez Jo et Rémi, les jumeaux (l’un a choisi la prétendante de l’autre). Sur le papier, ils étaient plutôt des gens basiques, n’avaient rien pour être d’énormes personnages chez qui il arriverait de tels retournements. On ne peut pas savoir».