Téléréalité ou étude scientifique ?

— 

Sur Channel 4, vingt-cinq volontaires ont consommé de l'ecstasy.
Sur Channel 4, vingt-cinq volontaires ont consommé de l'ecstasy. — channel 4

Le propos de l'émission avait déclenché une controverse en Grande-Bretagne. La chaîne Channel 4 avait annoncé la diffusion de « Drugs Live : The Ecstasy Trial », où vingt-cinq volontaires devaient prendre la pilule d'amphétamine – classée comme stupéfiant et interdite – afin d'en mesurer les effets sur le cerveau. Etude scientifique ou téléréalité trash ? Le titre de l'émission pouvait laisser à penser que cette prise serait faite en direct. Il n'en a rien été. Diffusé mercredi soir en prime time, le premier épisode (sur deux) a vu le présentateur et un docteur débattre en plateau, notamment avec cinq volontaires. Les scènes de consommation d'ecstasy avaient été préenregistrées, dans un hôpital. Selon le quotidien The Guardian, « Drugs Live : The Ecstasy Trial » aurait été vue par près de deux millions de téléspectateurs.Joël Métreau