Festival de La Rochelle: Manipulations et félicitations pour la fiction française

TELEVISION Le festival de fiction télé de La Rochelle a dévoilé son palmarès samedi soir...

Alice Coffin, envoyée spéciale à La Rochelle

— 

Nassim si Ahmed (Malik), Alexandre Achdjian (Jo), Pablo Pauly (Polo) et Issa Doumbia (Barkette), les héros de la série Lascars, diffusée sur Canal+.
Nassim si Ahmed (Malik), Alexandre Achdjian (Jo), Pablo Pauly (Polo) et Issa Doumbia (Barkette), les héros de la série Lascars, diffusée sur Canal+. — Xavier Lahache / CANAL+

La Rochelle n’échappe pas à la politique. Samedi, pendant la soirée de clôture du 14èmefestival de fiction TV de La Rochelle, Jonathan Lambert, maître de cérémonie, s’est inspiré pour quelques-unes de ses nombreuses blagues des Universités socialistes ou de Twitter et Valérie Trierweiler.

Comédie et thriller politique

Puis, en fin de soirée, au moment de ce que Lambert a nommé «le must du festival», la remise du  prix du meilleur téléfilm, la politique a, de nouveau occupé la scène avec l'attribution du trophée à  «Manipulations». Un thriller politique qui sera diffusé par France 2 et qui raconte les rivalités entre un Premier Ministre et un ministre de l’Intérieur sur fond de menace terroriste. Son réalisateur Laurent Herbiet a d’ailleurs tenu à adresser «un grand merci au monde politique qui est un scénariste incomparable et source d’inspiration permanente ».

Autre film primé, «On se quitte plus», bientôt sur TF1 avec en rôle titre Olivier Marchal et Ingrid Chauvin, a reçu le prix du meilleur téléfilm de comédie. La scénariste Anne Valton s’est dite « contente qu’une comédie populaire soit récompensée, ce qui n’est pas fréquent ».

Prix du programme court pour «Lascars»

Récompensé également le «Tiger Lily» de France 2 avec Florence Thomassin et Lio (prix de la meilleure série).  On retiendra aussi le prix du programme court décerné aux «Lascars» de Canal +, celui de la meilleure réalisation au «Punk» d’Arte (avec Béatrice Dalle). Pour les autres, les non-primés, Antoine de Caunes, le président du jury a tenu à dire que «tout ce qu’on a vu nous a plu, et était très rassurant sur la télé française. Alors gloire aux vainqueurs et honneur aux vaincus!»