La une de « Libé » se fait casser

— 

En une de Libération hier, Bernard Arnault, une valise à la main, et un titre « Casse-toi riche con ! ». Le patron de LVMH qui souhaite demander la nationalité belge a porté plainte contre le journal « compte tenu de l'extrême vulgarité et de la violence du titre ». A l'UMP, beaucoup ont dénoncé la volonté de « vendre du papier ». Edouard de Rothschild, actionnaire du quotidien, a déclaré au « Grand Journal » (Canal +) : « Je ne peux que saluer cette opération de marketing très réussie. Tant mieux pour Libération, ça alimente le buzz. » A. C.