Les sapeurs-pompiers grévistes ne veulent pas désarmer

©2006 20 minutes

— 

Les sapeurs-pompiers du département changent de stratégie. Depuis un mois, ils sont en grève illimitée à propos de l'application de l'indemnité d'administration et de technicité. Après l'échec, jeudi, des négociations avec l'état-major du Service départemental d'incendie et de secours, les syndicats CFTC-SNSPP et Fédération autonome, ont décidé, lundi, de relancer le mouvement qui s'essouffle un peu . « Nous avons déposé un préavis de grève de 59 minutes pour mardi et nous prévoyons des actions sur nos jours de repos », explique Charles Fantauzzo (CFTC-SNSPP). La CGT a décidé de ne pas suivre. « On n'est pas en position de force, souligne Jean Di Ginua, délégué départemental, mais on reste mobilisés et on réfléchit à d'autres moyens d'action. On attend pour l'instant le retour de notre base pour savoir si on accepte ou non la miette de pain qu'on nous propose, mais on reste pas d'accord et on le fera savoir. »

S. H.