La grande mosquée a trouvé sa terre promise

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Après cinq ans de discussions, les associations cultuelles musulmanes et la mairie de Marseille ont lancé officiellement hier le projet de la grande mosquée à Saint-Louis (15e). « Il est aujourd'hui irréversible », assure Jean-Claude Gaudin, le maire (UMP). Le projet sera piloté par une association loi 1901. Dans le cadre de la loi Chevènement, la mairie a décidé de donner à l'association le terrain des anciens abattoirs de Saint-Louis (8 600 m2) ainsi que l'entrepôt (2 550 m2) qui abrite actuellement les décors de l'opéra de Marseille. Valeur de l'ensemble : 4 millions d'euros. « C'est un geste de rattrapage, estime Jean-Claude Gaudin. Lyon, Paris, Lille ont déjà leur grande mosquée depuis très longtemps. »

Selon la mairie, Marseille compterait entre 150 000 et 200 000 musulmans, dont près de 90 000 de nationalité française, parmi ses 800 000 habitants. « Aujourd'hui, la communauté musulmane a une dette envers le maire », estimait hier Abderrahmane Ghoul, président du conseil régional du culte musulman. La construction de la grande mosquée devrait coûter 6,5 millions d'euros, financés par une large souscription que l'association devrait lancer avant la fin du mois. L'objectif est de déposer les demandes de permis de construire d'ici à la fin de l'année.

Frédéric Legrand