Condamnés pour avoir fait pression sur une victime

©2006 20 minutes

— 

Deux policiers, reconnus coupables d'avoir intimidé la victime d'un viol pour qu'elle revienne sur ses déclarations, ont été condamnés hier à un et deux ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Marseille. Les deux hommes, l'un policier dans le 6e arrondissement de Marseille à l'époque des faits, l'autre au sein des Renseignements généraux de Draguignan, se connaissaient grâce à des réseaux maçonniques. Ils avaient tenté de protéger un de leurs amis, un entrepreneur du Vaucluse, accusé de viol en 1999. Trois semaines avant le début de son procès, les deux policiers avaient convoqué la victime du viol au commissariat, puis l'avaient conduite dans un bar pour la convaincre de revenir sur ses déclarations.