Bain de minuit, comment éviter le ridicule?

©2006 20 minutes

— 

Marc Vernet, psycho-sexologue, psychanalyste

« Pour désactiver un blocage ou une peur, on peut se prendre au jeu de la dérision, dans l'humour du ridicule, sachant qu'il ne tue pas. Il est souvent essentiel de normaliser une situation que l'on a soi-même amplifiée sans le vouloir. Il est aussi important de se respecter, soi-même et l'autre, donc d'être accompagné de personnes de confiance. Le but n'est pas de se forcer, mais de jouer amicalement à se dépasser, sans contrainte ni préjugé. Car même en pleine obscurité, on doit écouter son propre ressenti qui nous indiquera l'attitude à suivre. Et personne ne s'apercevra si l'on est en maillot, « couvert » ou pas. Bon bain à tous !