Le préfet réchauffe le plan canicule

©2006 20 minutes

— 

Un soleil de plomb, pas de mistral... Tous les ingrédients étaient réunis ce week-end pour déclencher le plan anti-canicule dans le département. Vendredi, le préfet a activé le niveau 2 (dit de « mise en garde et d'action ») du plan national, qui en comporte trois. Conséquence de ces grosses chaleurs, les Bouches-du-Rhône ont été placées en état de « vigilance » sécheresse, avec passage au stade de crise pour certaines communes, induisant des restrictions d'eau. Autre impact, la pollution. La concentration en dioxyde de soufre dans l'air a dépassé le seuil de recommandation hier dans la zone industrielle de Berre, et le seuil de 240 microgrammes d'ozone par m3 d'air a été atteint dans le département, ce qui correspond au « niveau 1 renforcé » du seuil d'alerte. Des mesures de limitation de vitesse et de suspension de certaines activités polluantes ont été déclenchées par la préfecture. Ces mesures sont prolongées aujourd'hui.

S. H.

Canicule info service 0 821 22 23 00  (0,12 e ttc/min).