La construction du parc solaire annulée

— 

Annoncé en 2008 à La Barben, le projet de construction du plus grand parc photovoltaïque de France n'aura finalement pas lieu. Le tribunal administratif de Marseille a annulé sa construction. Cinq associations de protection de l'environnement ont déposé un recours pour faire annuler les huit permis de construire du parc de 153 hectares et de 96 mégawatts. Mi-février, les permis avaient déjà été suspendus par le tribunal administratif. Il avait à l'époque émis un doute sur leurs légalités. Selon les associations, les juges ont aussi relevé « l'insuffisance de l'évaluation du projet sur la faune et la flore et notamment sur l'aigle de Bonelli ». Il existe seulement trente couples de cette espèce protégée en France. Le parc, qui devait entrer en fonction en octobre cette année, était situé dans une zone protégée Natura 2 000. Ce label désigne un ensemble de sites naturels terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats.