Le PS veut balayer Gaudin d'un bon coup de propreté

©2006 20 minutes

— 

Et une cartouche de plus. La fédération marseillaise du PS a stigmatisé, hier, le bilan de Jean-Claude Gaudin, président (UMP) de la communauté urbaine Marseille-Provence-Métropole (MPM) en matière de propreté. « Ce dossier sera majeur pour les municipales de 2008, reconnaît Eugène Caselli, premier secrétaire du PS 13. En dix ans de “mairie Gaudin”, la situation s'est aggravée. » Pour les socialistes, les problèmes de propreté ne relèvent ni de l'incivisme des Marseillais ni du dévouement des fonctionnaires, mais de questions d'autorité et d'organisation. « Il faut aussi se pencher sur la collecte des déchets des commerces et industries, pointe François-Noël Bernardi, président du groupe PS à MPM. Elle nécessite des contrats spécifiques. Or MPM en a signé très peu. » Et les propositions du PS en matière de propreté ? « Elles viendront, répond Eugène Caselli. Nous sommes encore dans une phase d'analyse de la situation. »

F. L.