Sur les routes, ils flashent sur vous

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

En trois quarts d'heure, 250 excès de vitesse et 15 automobilistes interceptés pour portable au volant, franchissement de ligne blanche ou non utilisation du clignotant. Le tout en milieu d'après-midi, un peu avant l'heure de pointe, sur l'A 7, au PC des CRS autoroutiers à Septèmes-les-Vallons. Hier, à la veille du premier chassé-croisé des vacances, les forces de l'ordre ont sorti le grand jeu avec radars fixes, radars embarqués, voitures banalisées et motards pour intercepter les contrevenants. « Les premiers jours de juillet et la dernière quinzaine d'août sont dangereux, note Christian Frémont, préfet de Paca. On est confrontés à des conducteurs qui font de longs trajets à grande vitesse sans en avoir l'habitude. »

Depuis quatre ans, la répression porte ses fruits : le nombre de tués sur les routes du département a baissé l'an dernier (152 contre 240 en 2002). « Les radars automatiques ont eu un gros effet dissuasif, analyse Jean-Luc César, commandant de la CRS autoroutière Marseille-Toulon. Sur notre secteur, on est passé de 40 morts à 17 morts par an. » Pour autant, le préfet ne veut pas « tomber dans le triomphalisme ». « La moitié des tués sur la route sont des jeunes, et les accidents sont quasi tous dûs à l'imprudence. » Avec deux dominantes : les excès de vitesse et la consommation d'alcool et/ou de drogue. C'est un des rares chiffres qui ne baisse pas : chaque année, plus de 3 000 conducteurs sont contrôlés positifs à l'alcootest dans les Bouches-du-Rhône.

Frédéric Legrand

A l'occasion des départs en vacances, la sécurité routière édite des dépliants-conseils à l'attention des automobilistes. www.securiteroutiere.gouv.fr, rubrique : les dépliants thématiques.