Manuel Valls ce lundi à Marseille

— 

Manuel Valls à Marseille, en mai 2011.
Manuel Valls à Marseille, en mai 2011. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Le nouveau ministre de l'Intérieur marcherait-il dans les pas de son prédécesseur ? Moins d'une semaine après son entrée en fonction, Manuel Valls est attendu ce lundi à Marseille, où Claude Guéant avait effectué plusieurs déplacements médiatisés. Il doit rencontrer des responsables de la police, puis assister au dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) en sa qualité de ministre chargé des Cultes.

Vol de gilets pare-balles
Lors d'une conférence de presse tenue fin mars sur une terrasse du quai Rive Neuve, Manuel Valls, alors en campagne pour le PS, avait pris des engagements forts concernant la sécurité : « Aussitôt élus, nous mettrons en œuvre à Marseille des moyens appropriés et importants. » Le chiffre de 300 policiers supplémentaires avait été avancé, par création ou redéploiement de postes. Secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police, Diego Martinez ne se dit ainsi pas surpris de cette visite rapide. « J'espère qu'il va aller dans un tout autre sens [que son prédécesseur] et écouter les demandes des policiers, en particulier sur des effectifs accrus. » La CGT Police entend de son côté rappeler au ministre le vol de gilets pare-balles, qui a eu lieu la semaine dernière dans des locaux de la police dans le 14e arrondissement, ainsi que « le nombre incroyable d'assassinats sur fond de trafics de drogue dans la ville ». « Seuls les faibles moyens alloués à la police en sont la cause », estiment-ils.