Escroquerie à l'humanitaire en procès

©2006 20 minutes

— 

Deux peines de cinq ans de prison ont été requises lundi pour escroquerie et fraude fiscale à l'encontre de Raymond Morel, connu de la police sous sa véritable identité, Rudolphe Lep. Il est jugé par le tribunal de Grasse pour avoir, en 1994, dissimulé derrière une opération humanitaire en faveur de Madagascar une escroquerie s'élevant à 3,2 millions de dollars. Le prévenu, en fuite depuis plusieurs années, n'était pas présent à l'audience.