Des craintes autour l'emploi

amandine rancoule

— 

La SNCM emploie près de 1 600 personnes.
La SNCM emploie près de 1 600 personnes. — p.magnien/ 20 minutes

Nouveau préavis de grève. La fédération des syndicats maritimes CGT appelle « tous les marins et personnels sédentaires des différents secteurs de navigation » à 24 heures de grève à compter de ce mercredi. Elle demande aux « partis et candidats républicains » de traduire leurs engagements verbaux par des « actes au service de l'intérêt général ». « Tous les partis et candidats républicains s'accordent à dire qu'il faut tout faire pour défendre l'emploi français en réindustrialisant le pays et en luttant contre le dumping social, fiscal et commercial qui produit de la concurrence déloyale. » Un appel suivi par les marins CGT de la société nationale corse Méditerranée (SNCM) et de la compagnie méridionale de navigation (CMN).

Mise en concurrence
Dans le préavis de grève du syndicat CGT des marins de Marseille, adressé à Marc Dufour, le président du directoire de la SNCM, et à Robert De Lambilly, le président de la CMN, le syndicat demande que les deux compagnies de transport maritime répondent « ensemble au prochain appel d'offres sur la desserte maritime du service public de continuité territoriale » et arrêtent la mise en concurrence des deux compagnies. « Afin d'éviter des impacts sur l'emploi, on attend un accord commun entre la CNM, la SNCM et l'office des transports de la Corse pour la mise en place d'une convention transitoire sur la délégation de service public (DSP) avec le maintien des cars ferries jusqu'au 1er janvier 2014 », explique Frédéric Alpozzo, le secrétaire des marins CGT de la SNCM. A la fin mars, l'assemblée de Corse a adopté une nouvelle convention de délégation de service public pour la desserte maritime de l'île. Il prévoit une capacité annuelle de transport de 410 000 passagers, contre plus d'un million avant, et de 1 600 m linéaires de fret, à raison de 23 rotations par semaine entre Marseille et les cinq ports de l'île.

en chiffres

En 2011, le chiffre d'affaires de la SNCM est estimé à 280 millions d'euros. La compagnie a transporté près de 922 000 passagers vers la Corse. En revanche, le trafic vers la Tunisie et l'Algérie a chuté respectivement de 34 % et 24 %.