Manifestation rue du Chevalier-Roze pour une famille mal logée

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Les militants du comité chômeurs CGT ont manifesté hier dans un immeuble de la rue Chevalier-Roze (2e) pour soutenir une famille occupant un appartement qu'ils avaient réquisitionné. Le comité avait relogé vendredi dans cet immeuble une mère et ses quatre enfants, dont la plus jeune souffre de saturnisme lié aux peintures de leur ancien logement. La société Marseille République, propriétaire de l'immeuble, a fait changer mardi les serrures de l'appartement réquisitionné par la CGT. « La famille ne peut plus rentrer pour récupérer ses affaires, ce qui est illégal », expliquait hier le comité chômeurs, qui a porté plainte. Marseille République a elle aussi saisi la justice. Les militants ont attendu toute la journée devant l'immeuble pour que la famille puisse accéder à l'appartement, sans succès. Le comité chômeurs en appelait hier à la préfecture pour trouver une solution rapide de relogement.

Frédéric Legrand