Feu rue des Trois-Mages: deux suspects arrêtés

©2006 20 minutes

— 

Deux marginaux soupçonnés d'un incendie dans un hôtel meublé rue des Trois-Mages (6e) ayant fait onze morts en 2003 ont été arrêtés mercredi, a-t-on appris hier. Agés de 26 et 31 ans, ils ont reconnu, pendant leur garde à vue au commissariat Noailles, avoir mis le feu à l'entrée de l'immeuble, a précisé un magistrat. Les deux hommes à la personnalité « fragile », d'après un policier, ont d'abord évoqué un différend avec un pensionnaire de l'hôtel, puis ont changé de version.

L'incendie avait tué onze personnes, dont huit d'une même famille, un des bilans les plus lourds qu'ait connu Marseille. L'origine du feu avait été jugée « a priori accidentelle ». Les deux individus avaient été arrêtés et condamnés peu après pour avoir incendié un presbytère, toujours en centre-ville. Les policiers avaient ensuite perdu leur trace, les deux hommes changeant constamment de domicile. Les expertises sur les deux incendies ont permis de les confondre, le même liquide inflammable ayant été utilisé. Ils devaient être présentés ce matin au juge d'instruction.

F. L. et O. C.