Marseille: Focus sur les yeux de la ville

SÉCURITÉ centre de vidéosurveillance de la Belle de Mai fonctionne depuis une dizaine de jours...

Amandine Rancoule

— 

Quatre équipes de jour et deux équipes de nuit se relaient devant les écrans.
Quatre équipes de jour et deux équipes de nuit se relaient devant les écrans. — p.magnien / 20 minutes

Le centre de supervision urbaine de la Belle de Mai (3e) a été inauguré jeudi. Les images de 53 caméras installées dans le centre-ville y sont retransmises en direct. Devant les écrans, 38 agents municipaux surveillent les passants.

Quid des deniers publics

« Depuis la mise en service du centre il y a dix jours, nous avons déjà vu deux flagrants délits et six affaires sont en cours », se félicite Marc Labouz, le directeur de la police municipale. Selon lui, l'installation de caméras à Paris a permis 700 interpellations en trois mois. « Les résultats sont là: la délinquance baisse plus fortement et les taux d'élucidation progressent plus rapidement dans les villes équipées que dans celles qui ne le sont pas », estime Caroline Pozmentier (UMP), l'adjointe au maire délégué à la sécurité.

L'apport est minime, rétorque le sociologue Laurent Mucchielli, le directeur de l'observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux, auteur de Vous avez dit sécurité?*. « Les résultats ne sont pas à la hauteur du marketing, pense-t-il. Est-ce que le jeu en vaut la chandelle? Dans une ville pauvre et endettée, il faut se questionner sur le bon usage des deniers publics. » Le budget d'investissement s'élève à 9,8 millions d'euros auxquels s'ajoutent 3 millions d'euros de frais de fonctionnement annuels. La formation à la vidéo et les salaires des cent nouveaux agents municipaux attendus à partir de la rentrée sont compris.

*16 €, Editions Champ Social.

1 800 caméras fin 2014

Le centre de supervision fonctionne 24 h/24. En octobre, un plus grand centre devrait être ouvert. D'ici là, 200 caméras de surveillance seront opérationnelles en septembre, 300 en décembre. Au début de l'année prochaine, 360 devraient couvrir la ville pour arriver à un total de 1 800 caméras fin 2014.